LE CHAT DE LA STREET T.V.

jeudi 27 janvier 2011

FRANCE : Alain Bauer (f.m) et Manuel Valls (p.s), du délire sécuritaire au fichage ethnique


1162775097.jpg 
Alain Bauer, président de l’Observatoire national de la délinquance vient d’être nommé par Valérie Pécresse membre du conseil d’administration du “Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégiques” Conseil qui fusionnera tous les instituts de recherche en matière de la sécurité, civile et policière (l’Institut national des hautes études de sécurité, l’Institut des hautes études de défense nationale, le Centre des hautes études de l’armement, l’Institut d’études et de recherche pour la sécurité des entreprises).
alainbauerprconiseunfichageethnique.jpg
“Ce Bentham des temps modernes rêve d’une société sécuritaire, et finira un jour par proposer d’introduire une caméra dans chaque trou du cul de jeune auquel on aura préalablement prélevé l’ADN, dès la naissance, en phase prédélinquante, c’est mieux. ” 
En 2002, Alain Bauer recoit Le Prix Spécial du Jury “BIG BROTHER AWARDS pour l’ensemble de son oeuvre” prix décerné à des personnes ou des institutions qui, par leur activité inlassable ou leur négligence, ont porté atteinte à la sphère privée, facilitant la violation des droits de la personne ou faisant la promotion de la surveillance de l’individu ou des groupes.
1132.jpg
“Ce personnage influent participe à l’alimentation d’un discours biaisé sur les causes de “l’insécurité” et promotionne grâce à une société privée (AB Associates) les “moyens” de la combattre en promulguants conseils et recommendations, succombant trop souvent aux sirènes de la vidéosurveillance, aux entreprises ou aux collectivités locales. “
On peut lire quelques éléments juteux de sa biographie dans un article publié sur Voltaire
“Alain Bauer, de la SAIC au Grand Orient de France.”
“En 1993, Alain Bauer a séjourné sept mois au siège de la SAIC à San Diego (Californie). A l’issue de ce stage, il est devenu vice-président pour l’Europe de la SAIC. En 1994, il a créé sa propre société de conseil et de formation en sécurité, AB Associates, qu’il a domicilié à proximité des locaux de la SAIC-Europe au CNIT-La Défense. Il a alors abandonné ses fonctions de vice-président de la SAIC-Europe pour celles de senior consultant. Au tour de table constitutif du capital d’AB Associates, on trouve la SOCADIF, la société d’investissements de l’ex-journaliste d’extrême droite Patrick Grumelart (qui tenta de racheter Minute en 1985). […] Alain Bauer a choisi Nathalie Souliécomme secrétaire d’AB Associates, de 1994 à 1997. Mme Soulié est l’épouse de Manuel Valls, actuel porte-parole du Premier ministre (Lionel Jospin). Alain Bauer et Manuel Valls ont été tous deux cités dans l’affaire de la MNEF, dont ils furent administrateurs sous le premier septennat de François Mitterrand. Leurs noms, ainsi que celui du journaliste Guy Benhamou, ont également été cités dans l’affaire corse, alors que les trois hommes fréquentent la même loge du Grand Orient de France , L’Infini maçonnique.»police.jpg
 On comprend mieux pourquoi Manuel Valls (socialiste laissez moi rire) entend déposer début 2010 une proposition de loi préconisant le recours aux “statistiques ethniques”.“Il faut relancer le débat sur les statistiques ethniques et je présenterai un projet de loi en ce sens à l’Assemblée nationale en début d’année prochaine” déclare t il… 
.L'article 1 de la Constitution stipule pourtant que “La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion.”
Avec Georges Fenech, Monsieur Tolérance Zéro, à la Présidence de laMIVILUDES pour dresser les listes des minorités religieuses et Alain Bauer futur Président du Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégiques , pour établir les fichiers des minorités ethniques, nul doute que la France va devoir réviser sa Constitution.
Nous proposons un Nouvel article 1 pour la Constitution
“La France est une République divisible et divisée. Elle garantit la discrimination de tous les citoyens en vertu de leur distinction d'origine, de race ou de religion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire