LE CHAT DE LA STREET T.V.

mardi 1 février 2011

JORDANIE : Le roi Abdallah II limoge le gouvernement après les manifestations dans plusieurs villes

Le roi Abdallah II de Jordanie a limogé son gouvernement à la suite des manifestations dans plusieurs villes du pays et chargé un ancien général, Marouf al-Bakhit, de former un nouveau cabinet, a annoncé mardi le Palais royal.
Le gouvernement du Premier ministre Samir Rifai a présenté mardi sa démission, ajoute-t-on de même source. Des milliers de personnes ont manifesté pour exiger la démission du gouvernement, des mesures contre la vie chère et plus d'ouverture démocratique dans le pays.
Imitant l'exemple du mouvement de protestation en Tunisie, les Jordaniens sont descendues dans la rue pour plus de démocratie et de pouvoir d'achat.
Inquiet de la colère de la rue, le gouvernement jordanien a notamment annoncé des subventions équivalant à 91 millions d'euros sur les produits alimentaires de base et le carburant, et une augmentation surprise pour les fonctionnaires.
L'opposition a dénoncé des effets d'annonce et exigé que les Jordaniens élisent eux-mêmes leur Premier ministre, nommé par le roi Abdallah II. Actuellement en Jordanie, seuls les députés de la chambre basse du Parlement, ainsi que les maires et conseils municipaux, sont élus au suffrage universel.
Allié des Etats-Unis dans la région, Abdallah II a accédé au trône en 1999, s'engageant à faire du royaume un modèle de démocratie dans le monde musulman. Les réformes se sont toutefois avérées lentes, officiellement pour limiter l'influence islamiste dans la région. 

source : NouvelObs.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire