LE CHAT DE LA STREET T.V.

mercredi 13 avril 2011

PALESTINE : Lilian Thuram rencontre les jeunes réfugiés de Qalandia (vidéo)




L'ancien international français Lilian Thuram, champion du monde de football en 1998, engagé dans la lutte contre le racisme, a rencontré lundi 11 avril des jeunes Palestiniens dans le camp de réfugiés de Qalandia, près de Jérusalem.

Entamant une visite de quatre jours dans les territoires palestiniens, le fondateur de la Fondation "Lilian Thuram - Education contre le racisme" s'est amusé avec ses jeunes supporteurs en visitant une école de l'Agence pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) à Qalandia. Il s'est aussi livré à une petite séance d'entraînement avec les enfants.

"J'ai tellement entendu parler des enfants de Palestine et de l'environnement dans lequel ils grandissent. Aujourd'hui, j'ai pu constater leur enthousiasme et leur détermination à réussir", a-t-il déclaré.

Le porte-parole de l'UNRWA, Chris Gunness, s'est félicité que "les écoliers palestiniens aient l'occasion de rencontrer des légendes vivantes du football comme Lilian Thuram , le genre de modèle dont ils doivent s'inspirer".

Il inaugurera un nouveau stade

Au cours de son séjour, organisé par la Fédération palestinienne de football (PFA) et le consulat général de France à Jérusalem, l'ancien défenseur aura l'occasion d'échanger avec beaucoup de jeunes Palestiniens, généralement fous de foot, à Jéricho, Hébron et Ramallah.

Il doit aussi inaugurer jeudi 14 avril le nouveau stade international palestinien d'Al-Bireh, ville limitrophe de Ramallah, capitale de la Cisjordanie. Ce stade de 9.000 places, d'un coût d'un million d'euros, est financé par la France, l'Allemagne et la fédération internationale de football (Fifa).

"Une telle visite d'une star internationale comme Lilian Thuram participe aux efforts contre l'embargo (israélien) imposé sur le sport palestinien", s'est réjoui le secrétaire général de la PFA, Abdoul Majid Hijeh.

Les instances sportives internationales ont demandé au gouvernement israélien d'assouplir les restrictions de déplacement qui affectent les athlètes palestiniens.

Photo : Lilian Thuram joue avec des enfants pendant sa visite dans une école de l'Agence pour les réfugiés palestiniens à Qalandia.
(AP Photo/Majdi Mohammed)



source : Lacroix.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire