LE CHAT DE LA STREET T.V.

lundi 2 mai 2011

DESINFORMATION : Oussama Benladen est-il mort ? (vidéos)

Photo montage apres la dite mort de O.Benladen le 1 mai (jour de fête lucifèrien)
 
 Depuis plus d’une heure, nous écoutons France Inter. Ousama ben Laden est mort. Et pas une seule fois encore n’a été évoquée à l’antenne la question que nous nous posons : pourquoi n’a-t-il pas été pris vivant ? Une recherche sur le Web n’y répond pas non plus. N’est-ce pas dommage que ben Laden ne puisse pas être traduit en justice ? Ne soyons pas mauvaise langue en imaginant que ce qu’il aurait raconté devant un tribunal eût pu embarrasser les autorités américaines : on sait que l’homme reçut l’appui de la CIA à l’époque où il était question de bouter les russes d’Afghanistan… « Justice est faite », estime Barack Obama. Est-ce ainsi que justice est rendue dans « la plus grande démocratie du monde » ? On explose ben Laden et puis c’est tout ? Sans un mot pour regretter que sa tentative de capture se soit soldée par sa mort ? Il est 7h 42 et personne n’a toujours évoqué sur Inter cette question. On nous parle par contre d’un « succès personnel pour Obama ». Est-ce nous qui ne pensons pas rond ?
Olivier Bonnet
source : ReOpen911.info
 



Le corps d’Oussama ben Laden, le chef d’Al-Qaïda tué hier lors d’une opération commando américaine, a été immergé en mer, ont annoncé aujourd’hui les chaînes de télévision CNN et MSNBC.
Le lieu et les circonstances de cette inhumation n’étaient pas précisés dans l’immédiat.
"Nous nous assurons que son corps est traité en accord avec la pratique et la tradition musulmane. C’est quelque chose que nous prenons très au sérieux", avait auparavant affirmé un haut responsable de l’administration Obama lors d’une conférence téléphonique.
Le corps d’un musulman doit être lavé par des hommes de confession musulmane et inhumé dès que possible, généralement dans les 24 heures suivant le décès. En général, un linceul blanc recouvre le corps, qu’il soit enterré ou immergé.
source : Lefigaro.fr


"Nous considérons (la mort de ben Laden) comme la poursuite d'une politique américaine fondée sur l'oppression et la volonté de faire couler le sang musulman et arabe", a déclaré Ismaïl Haniyeh, chef de l'administration mise en place par le Mouvement de la résistance islamique dans la bande de Gaza. Tout en faisant état de divergences doctrinales entre Al Qaïda et le Hamas, il a ajouté: "Nous condamnons l'assassinat et le meurtre d'un djihadiste arabe. Nous demandons à Allah de l'accueillir dans sa miséricorde parmi les vrais croyants et les martyrs."

 source : lci-tf1.fr







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire