LE CHAT DE LA STREET T.V.

mercredi 25 mai 2011

FRANCE : Les expulsés de la tour Balzac (la Courneuve) a nouveau a la rue (vidéo)





"mon seigeur " Gaillot
Aujourd'hui mercredi 23 mai 2011, un an après l'expulsion violente de femmes et d'enfants de la tour Balzac puis de la place de la Fraternité par les forces de police nous retrouvons a nouveau ces mêmes enfants dans les rues de la Courneuve sans toit. Oui après 9 mois ou des dizaines de familles on été relogées dans des hôtels pour des loyers avoisinant les 600 euros/mois  depuis un mois plus de la moitier d'entre elles ont été a nouveau mise a la rue. Elles se retrouvent aujourd'hui au même point qu'il y a un an, aucune avancé n'a été possible pour la majorité de ces familles malgré que tous travail et subviennent aux besoins de leurs familles et payent des impôts ils n'ont pas le droit de vivre dignement dans le pays des droits de l'Homme. La régularisation de la plupart de ces familles est une "obligation" pour la France en effet  elles viennent en grande partie de Cote d'Ivoire ou une guerre civile a lieu et ou la France est plus qu'impliquée. Plusieurs personnalité se sont succédés lors des différentes prises de parole dont mon seigneur Gaillot ainsi que le représentant du Droit au Logement.

A l'heure actuelle très peut d'avancé on été faite par les familles voir aucune ! le maire de la Courneuve a pris un arrété d'expulsion contre les personnes qui dorment place de la Fraternité arrété qu'il refuse de retirer qui laisse des dizaines de personnes dont des enfants et des nourrissons dans une situation similaire a celle de l'année dernière, c'est a dire pouvoir être agressés par des policiers a 6 heures du matin sur ordre du prefet Lambert comme il l'a fait l'an dernier.De nouvelles réunions sont prévu avec ce dernier ainsi qu'avec le maire de la Courneuve le mot d'ordre est toujours le même régularisation et relogement de tout les habitants de la tour Balzac, qui, nous le rappelons, avant d'avoir été expulsés payaient leurs loyers sans aucun probleme et qui sont aujourd'hui traités comme des voleurs des parias.


Tous les mercredi nous vous donnons rendez-vous place de la Fraternité a18 heures (Rer B arrêt :La Courneuve-Aubervilliers) pour soutenir ces hommes ces femmes et ces enfants victimes d'injustice dans un des pays les plus riche du monde. Apportez avec vous des produits de première nécessité comme des pattes du riz de l'huile des couches...etc et qu'a nouveau le soutien de la population face fléchir les institutions française indignent des lois qu'elles prônent sur leurs devantures de mairie ou autres. Ou se trouve la " fraternité " dans les décisions de ses hommes ?! la question reste sans réponse.

Nous comptons sur vous pour que de telles agressions n'ai plus lieu en France.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire