LE CHAT DE LA STREET T.V.

dimanche 22 mai 2011

PALESTINE : Israël a utilisée dans la bande de Gaza des armes expérimentales provoquant d'horribles blessures

Les armes expérimentales de Tsahal en accusation

Abdel Khader Jawouda n’oubliera jamais le 4 novembre 2006. À 8 h 15, un drone israélien tire une roquette sur ce lieutenant des services de sécurité palestiniens, actif dans les groupes de militants armés. Il soulève le drap de son lit d’hôpital, pour montrer le résultat : deux jambes amputées. Ses médecins de l’hôpital Chiffa de Gaza affirment que Jawouda est l’une des nombreuses victimes d’un nouveau type d’armes expérimentales utilisées par les forces israéliennes dans la bande de Gaza.

« Lorsque je me suis réveillé après l’explosion, j’ai trouvé mes deux jambes à côté de moi, raconte Jawouda. Elles avaient été coupées net. » Son orthopédiste, le docteur Sadek, affirme que ce type de blessure est le résultat typique des nouvelles armes au phosphore et au tungstène utilisées par Tsahal. « Les membres ne sont pas tranchés directement par les éclats, explique-t-il. Les éclats qui touchent le corps provoquent des brûlures tellement sévères, que celles-ci entraînent souvent une amputation des membres, parce que les chairs et les os fondent. Si les victimes n’ont pas de chance, elles sont touchées à la tête ou à l’abdomen, et là, nous ne pouvons plus rien pour elles. »

Un rapport d’experts italiens, récemment rendu public, a révélé l’utilisation par Israël de ces armes expérimentales, ces derniers mois, dans la bande de Gaza. Selon ces experts, qui se fondent sur des témoignages de médecins à Gaza et des analyses en laboratoire, ces armes sont similaires aux DIME (Dense Inert Metal Explosive) utilisées par l’armée américaine, qui provoquent une explosion très puissante et meurtrière, mais dans un rayon très limité. L’équipe d’experts italiens avait déjà révélé, il y a plusieurs mois, que les forces améri­caines en Irak avaient utilisé des bombes au phosphore contre les insurgés de Faloudja.

« L’idée est de cibler plus précisément les personnes visées, sans occasionner de dommages sur les passants innocents », explique le général Yitzhak Ben-Israël, général de l’armée de l’air et ancien responsable du programme de développement d’armes de Tsahal. Ces armes projettent des particules de tungstène - un métal conducteur de très hautes températures - mortelles dans un rayon de quatre mètres. Les chercheurs italiens ont trouvé de fortes concentrations de tungstène, de carbone, de cuivre et d’aluminium dans les échantillons prélevés sur les blessures inhabituelles.

Les médecins font état d’un nombre anormalement élevé d’amputations et de corps entièrement brûlés. Le docteur Jouma Saka, chirurgien à l’hôpital Chiffa, fait défiler sur son ordinateur les photographies insoutenables de corps d’hommes, mais aussi de femmes et d’enfants brûlés ou déchiquetés. « Nous n’avions jamais vu cela auparavant, affirme-t-il. Certaines victimes arrivent ici sans que nous comprenions de quoi elles souffrent. À la radio, on ne voit pas le moindre éclat métallique. Mais lorsqu’on ouvre les patients, on trouve de terribles dégâts. Une poudre se répand dans leur corps et calcine les organes et les tissus. On retrouve des fois, des reins ou des intestins entièrement carbonisés. Ce sont de nouveaux types d’armes au tungstène et au phosphore. Des armes expérimentales, interdites par la convention de Genève. »

Selon le docteur Saka, les forces israéliennes ont commencé à utiliser ces armes de façon très agressive, début juillet, après le lancement de l’opération « pluies d’été », qui a suivi l’enlèvement du caporal Gilad Shalit. « Lors des trois premières semaines, 60 % des blessures de nos patients à Chiffa ont été provoquées par ce type d’arme, assure-t-il. Maintenant, cela représente 40 % des blessures, y compris en comptant les 19 personnes tuées par des obus traditionnels, la semaine dernière à Beit Hanoun. »

Source theartrum.belli

2 commentaires:

  1. Bande de connards de néo nazis!!! bande de salopard vous avez pas a dire du mal d'israel. Vous voulez savoir la véritée, je vais vous la dire. En février 1947, l'ONU vote la création de l'état d'israel pour les rescapés des camps de concentration nazis, le lendemain tout les états arabes attaques simultanement israel. Ca c'est la vraie histoire. Ouvrez les yeux bordel de merde!!!! Au lieu de rester dans votre secte d'ignorant!!! Sa fait 3000 ans que nous les juifs on se fait taper dessus!!!

    RépondreSupprimer
  2. pourquoi ils l'on pas mis en allemagne votree terre promise ? cetais a eux de reparer l'injustice pas la palestine

    RépondreSupprimer