LE CHAT DE LA STREET T.V.

mercredi 30 janvier 2013

DESINFORMATION : Le sionisme une conspiration contre les juifs !! (2 vidéos)

Le sionisme : Une conspiration contre les Juifs


Par Henry Makow Ph.D. Le 27 juin 2004


En 1935 le vapeur « Tel Aviv » a fait son premier voyage depuis l’Allemagne nazie vers Haïfa avec des lettres hébraïques sur son étrave, et un drapeau nazi flottant sur son mât. Le capitaine du bateau de propriété sioniste était un membre du parti nazi. Un passager a décrit le spectacle comme une « absurdité métaphysique ».
En fait c’était parfaitement sensé.
Le bateau transportait les juifs allemands qui avaient décidé de profiter du programme « Haavara », qui leur permettait d’échanger leur argent contre sa valeur en produits allemand en Palestine. En conséquence, la jeune colonie juive a reçu environ 70 000 juifs allemands fortement instruits et 140 millions de valeurs en Reichmarks pour de l’équipement industriel allemand. Ceci a créé la base de l’infrastructure d’Israël.

L’arrangement a aussi boosté l’économie nazie à un moment où les juifs du monde entier boycottaient les produits allemands. (Ma source principale est « Les Contacts Secrets » par Klaus Polkehn, un éminent journaliste allemand. Elle est incluse dans « Les Bêtes de l’Apocalyse » d’Olivia O’Grady, 2001, pp 421-447.)

Pourquoi reparler de cette histoire de la coopération sionisto-nazi maintenant?

Tout simplement parce que les dirigeants « juifs » ont exploité pendant longtemps leurs « petits frères », et continuent à le faire aujourd’hui. Les juifs ordinaires en payent le prix, et ce dernier pourrait augmenter.
A mon avis, le sionisme est un mouvement qui abuse les juifs pour avancer les objectifs de l’impérialisme britannique. (voir « La conspiration juive est l’impérialisme britannique« ) Les sionistes qui ont fondé leurs vies sur de fausses prémisses rejetteront naturellement ces vues.
Précisément, les juifs ont aidé l’élite britannique juive à coloniser l’Orient riche en pétrole au prétexte que les juifs avaient besoin d’une patrie. En dépit de leur aspect neutre, les finances britanniques, (et américaines), ont entraîné et équipé les juifs. (John Coleman, « Diplomatie par la Tromperie« , p 107.)
Les « anglais » sont en fait le cartel bancaire international basé à Londres lié à des noms comme Rothschild et Rockefeller. Ils ne répondent à aucun gouvernement. Leur but est de coloniser le monde, chacun pour soi. Les juifs sont les moyens [utilisés] à cet effet.
Comme on l’a vu en Irak, les sionistes (alias neo-cons) jouent un rôle important dans la colonisation du Moyen-Orient. La chose importante à se rappeler est qu’Israël est la création de ce cartel ; Israël et les USA sont ses outils.
L’Irak est seulement une phase dans le nouvel ordre mondial naissant, qui représente une continuation des buts de l’impérialisme « britannique ». John Kerry pourrait reprendre l’Irak là où George Bush l’a laissé. La démocratie est une mascarade.

NAZIS FAITS SUR MESURE POUR LE SIONISME

En 1925, 500 000 juifs allemands étaient d’une manière écrasante indifférents ou activement hostile au sionisme. Le mouvement sioniste allemand avait seulement 9000 membres.
« L’Union Centrale de la Foi Juive Allemande » représentait la plupart des juifs allemands et favorisait la participation active à la vie allemande. Son siège principal combattait l’antisémitisme.
Par ailleurs, les sionistes ont fait bon accueil aux politiques antisémites nazis. Comme les nazis, ils croyaient au caractère national et à la destinée basés sur les races. Comme les nazis, ils croyaient que les juifs n’avaient aucun futur en Allemagne.
Les sionistes n’ont pas protesté à la persécution nazie telle que la révocation de 2000 savants juifs et scientifiques d’universités allemandes en 1933. Les nazis ont récompensé cette « retenue » en permettant aux sionistes de se mettre à leur travail sans entrave. Tous les autres organismes juifs et antifascistes ont été congédiés et leurs chefs emprisonnés.
Les nazis ont exigé que tous les juifs joignent « l’Union du Reich » menée par les sionistes dont le but était l’émigration. Les juifs devaient être convertis au sionisme à n’importe quel prix. Les sionistes pouvaient éditer des livres et des journaux critiquant les nazis à condition que l’audience soit limitée aux juifs.
La coopération s’est étendue aux sphères politiques et économiques. Adolph Eichmann a installé des camps de formation agricoles en Autriche pour préparer de jeunes juifs à la vie au Kibbutz. Il a visité la Palestine et s’est entretenu avec les dirigeants sionistes qui ont avoué leurs véritables buts expansionnistes. Il y eut même un entretient d’alliance stratégique entre l’Allemagne nazie et la Palestine juive. Son compte-rendu se trouve dans les archives d’Himmler.
[Pour plus sur la coopération sionisto-nazie, voir en ligne Lenni Brenner "Le sionisme à l'ère des Dictateurs" et aussi, Lenni Brenner, 51 documents : Collaboration sioniste avec les nazis (2002)]
Il se peut que la coopération se soit étendue jusqu’à l’holocauste juif (voir dix questions qui tuent du rabbin Weissmandl à poser aux sionistes), et qu’elle explique pourquoi la plupart des juifs ont passivement accepté leur sort. Dans son livre, « Les victimes de l’Holocauste accusent« , Rabbi Moshe Shonfeld affirme que Conseil Juif mené par les sionistes (« Judenrats ») a collaboré avec les nazis et a trompé les juifs non sionistes. Voir mon « Sionisme : Suicide forcé des juifs« .
Pour les sionistes et leurs commanditaires financiers, les juifs non sioniste d’Europe valaient plus morts que vifs. L’Holocauste a fourni une politique et une morale nationale pour l’établissement de l’état juif.

QUI ETAIT HITLER ?

En 1919, Hitler était un officier du Renseignement de l’armée allemande affectée à l’espionnage du minuscule Parti Travailliste Allemand. Il est devenu son chef. Max Warburg, frère de Paul Warburg (pseudo juif), fondateur de la Réserve Fédérale US, était le chef du Renseignement allemand. Tous les deux étaient des cadres du conglomérat d’IG Farben. Aucune archive n’indique si Hitler a cessé de travailler pour ces personnages Illuminati. (Voir aussi « Ayez peur : Généalogie fasciste du Nouvel Ordre Mondial« .)Hitler a été sponsorisé par l’oligarchie banquière, et a pu devenir leur pion. Il est certain que les nazis ont reçu des millions de dollars de New York et de Londres. Voir « Hitler ne voulait pas la guerre mondiale« .
Ernst (« Putzi ») Hanfstaengl était proche des banquiers et d’Hitler, et il canalisait l’argent vers les nazis pendant leurs années formatrices. Voir aussi le chapitre 8 du livre d’Antony Sutton « Wall Street et la montée d’Hitler« .
Mais quand Hitler a commencé à imprimer son propre argent, il a pu prendre son indépendance par rapport à ses commanditaires. Voir « Les Rothschild conduisent la Symphonie Rouge« .
Le fond de l’affaire est que nazisme et sionisme furent sponsorisés par le même cartel bancaire, et qu’ils avaient des buts complémentaires. La montée de l’antisémitisme en Europe a servi à créer l’état d’Israël, que le Président Assad de Syrie a décrit comme un « poignard au coeur des nations arabes » (voir aussi Le plan Pike pour trois guerres mondiales).
Réfléchissez. Hitler aurait pu se contenter de confisquer toute la richesse juive. Au lieu de ça il a utilisé le « programme Haavara » pour aider à établir l’état d’Israël. Selon Polkehn, Hitler a personnellement garanti ce programme face à l’opposition. Il a duré jusqu’au début de la guerre.
Ce cartel, qui contrôle le monde aujourd’hui, n’a aucun scrupule à utiliser des juifs (ou qui que se soit d’autre) comme moyen pour arriver à leurs fins. [...]


CONCLUSION
Ben Hecht dit que la lecture des nouvelles quotidiennes pour comprendre les évènements actuels c’est un peu comme essayer de dire l’heure en regardant la grande aiguille. Vous devez considérer les choses à l’échelle des décennies et des siècles pour voir ce qui se passe vraiment dans le monde.
Le cartel bancaire des Rothschild-Rockefeller est derrière les plupart des tendances politiques (et culturelles) et son but est de détruire l’état nation, la vraie démocratie, la religion, la culture, le mariage et la famille, afin de ramener l’humanité au statut sous-homme dans le but de la préparer au totalitarisme.
Avec la « guerre contre le terrorisme », ils ont créé de toute pièce un croque-mitaine afin d’établir un système répressif qu’ils pourront utiliser quand ils exigeront le remboursement de leurs « prêts ».
J’étais à une certaine époque un sioniste qui croyait que les juifs avaient besoin d’une patrie à cause de l’antisémitisme. Je réalise maintenant que, comme la majeure partie de l’histoire, cette vision des choses a été planifiée. L’antisémitisme est aussi causé par le fait que beaucoup de juifs servent (consciemment ou inconsciemment) l’ordre du jour nuisible des banquiers (note d’IG: nous ne partageons pas complètement cette opinion, la haine des juifs a aussi des racines spirituelles, de même que la haine des chrétiens, lire ou relire la Bible à ce sujet, notamment le livre d’Esther). Le sionisme ou le communisme en sont quelques exemples.
La plupart des juifs se sont maintenant totalement identifiés avec Israël, qui est un outil de la mégalomanie démente des Rothschilds. Si le passé est une préface, ceci ne peut que finir mal pour les juifs ainsi que pour le reste de l’humanité (note d’IG: certes, mais même si nous ne soutenons pas les satanistes qui sont derrière la création de cet état et le dirigent, nous estimons à titre personnel qu’il s’agit malgré tout de l’accomplissement de certaines prophéties de l’Ancien Testament, et que le décor est maintenant planté pour la dernière scène de l’histoire mondiale, voir aussi ceci, ceci, et ceci).

Source InfoGuerilla.fr











Rejoignez la page Street Télé Virtuelle sur Facebook



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire