LE CHAT DE LA STREET T.V.

lundi 1 août 2011

ESPIONNAGE : Facebook complice d’Israel (vidéo)


De nouveaux  rapports confirment que les gouvernements sont désormais aidés par Facebook pour espionner les militants qui planifient des manifestations pacifiques. Un rapport révèle que plus de 300 militants ont été suivis, arrêtés et déportés dans certains cas, après l’organisation d’événements sur le site de réseaux sociaux.

 Julian Assange: Facebook est une « machine à espionner » pour les US Intelligence


Tout en parlant à la Russie d’aujourd’hui sur les révolutions récentes dans le Moyen-Orient et le rôle des médias sociaux, Assange a expliqué que Facebook est la « base de données la plus complète au monde sur les gens, leurs relations, leurs noms, leurs adresses, leurs emplacements, leurs communications les uns avec les autres , et leurs proches, tous assis dans les Etats-Unis, tous accessibles aux services secrets américains. »
Dans l’interview intéressante, Assange a ajouté qu’il ne s’agit pas seulement de Facebook, maisGoogle et Yahoo ainsi que tous les autres grands organismes américains ont développé interfaces intégrées pour le renseignement américain. Il aide à se déplacer dans le service coûteux et chronophage de citations à comparaître.
Non pas que Facebook est géré par les agences de renseignement américaines, mais au lieu de distribuer des dossiers « un par un, « c’est un gain de temps et d’argent à Facebook avoir « automatisé le processus » d’espionnage. Assange estime que tous les utilisateurs de Facebook doivent comprendre que par l’ajout d’amis, elle relie les points, construit les bases de données, et ne« travaillent gratuitement que pour les agences de renseignement des États-Unis. »
Le FEP préalablement averti que Big Brother veut être votre ami pour la surveillance des médias sociaux.
Il n’est pas surprenant que de renseignement américaine chaluts millions de sites Web, Twitter, YouTube, et messages de blog, recherche de connexions entre les personnes, groupes et événements. Ce travail doit sûrement être un droit fous maintenant.

source : le-savoir-est-une-arme.info

Le secrét du patron de Facebook (Mark Zuckerberg)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire