LE CHAT DE LA STREET T.V.

jeudi 4 août 2011

FRANC MACON : Loge P2 une C.I.A sanglante en Italie (reportage)


Depuis 1947 les Etats-Unis commencèrent à construire en Italie une structure clandestine qui serait devenue active dans le cas d’une « insurrection » ou d’une victoire électorale communiste.

Elargie presque à l’Europe entière, cette structure, sous commandement américain et anglais, devint particulièrement puissante en Italie, où elle devint le plan « Gladio » (glaive) en 1956, avec une base d’entraînement, nombreuses caches d’armes, et près d’un millier de cadres prêts à effectuer d’ultérieurs recrutements et des opérations de guerrilla. La structure était connue uniquement par certaines hautes personnalités politiques et des services secrets italiens, ces mêmes services étant contrôlés et financés par la CIA.

On attribue à Gladio une participation importante dans les campagnes de terrorisme noir des années 60 jusqu’à 80 et dans les tentatives de coup d’Etat, notamment celui de Valerio Borghese en décembre 1970, ainsi que l’assassinat du leader politique Démocrate chrétien Aldo Moro.

Dans les années 70, Gelli aurait été présenté par le responsable de la CIA à Rome, Ted Shackleton, au général Alexandre Haigh, devenu commandant en chef de l’OTAN de 74 à 79.

Grace à son plan de « Renaissance démocratique », la loge maçonnique P2, affiliée à l’obédience du Grand Orient d’Italie, était considérée comme une structure capable de prendre en main le gouvernement de l’Italie dans une hypotèse d’extrême droite.






















source : Mecanopolis.org


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire