LE CHAT DE LA STREET T.V.

vendredi 5 août 2011

ILLUMINATI : Ol' Dirty Bastard (Wu-Tang Clan) assassiné par le gouvernement U.S ?! (vidéo)



Apres TuPac (vidéo) et Notorious Big, Ol'Dirty Bastard a été assassiné par le gouvernement américain ? Les faits sont troublant quand a la manière dont est mort un des rappeurs du groupe Wu Tang Clan. Sa propre mère reste sans voix lorsqu'elle apprend qu'il est décèdé avec avoir pris un clament apres une chute de scene lors d'un de ses nombreux concerts.... 




Ol' Dirty Bastard, (au civil Russell Tyrone Jones), né le 15 novembre 1968 à Brooklyn et décédé le 13 novembre 2004 à New York, fut un rappeur américain membre du groupe Wu-Tang Clan.



Biographie :


Né dans une famille de huit enfants. Il est le cousin du prince Rakeem (RZA) et de GZA, soit le trio fondateur du Wu-Tang, qui sort "Enter the the Wu-Tang" en 1993.

ODB passe du temps en prison, ce qui ralentit son rythme de production artistique. Il sort un album en 1995, Return to the 36 Chambers: The Dirty Version. Il collabore avec Pras Michel ("Ghetto Supastar") et avec Mariah Carey ("Fantasy (Remix)"). Durant son dernier séjour en prison, la compagnie de disque Elektra mettra fin à son contrat et il signera avec une compagnie indépendante qui mettra sur le marché un album dont ODB ne savait même pas l'existence en 2002.

En 2001, il avait participé, sur un morceau, à l'album hommage à Phil Collins, Urban Renewal.

À sa sortie de prison en 2003, Damon Dash, le copropriétaire de Roc-A-Fella Records, signe ODB. À ce moment ODB prend le pseudonyme de Dirt McGirt et planifie de retourner en studio avec l'intention de présenter un album pour le début de 2005. Le tout avec des collaborations de grandes stars du rap telles que Ludacris, The Neptunes, Kanye West et les membres de Wu-Tang Clan.

Le samedi 13 novembre 2004, après s'être plaint de douleurs à la poitrine, Ol' Dirty Bastard est victime d'une crise cardiaque dans un studio d'enregistrement. Les secours ne parvinrent pas à le réanimer. Selon les médecins légistes, Ol' Dirty Bastard est décédé à cause d'un mélange de cocaïne et d'un puissant anti-douleur opioïde, le Tramadol. Le rappeur aurait subi une surdose de ces 2 substances, ce qui aurait causé les douleurs à la poitrine dont il s'était plaint, puis la mort.

Discographie :


1995 : Return to the 36 Chambers ( Elektra Records) (RIAA certification Gold)
1996 : O.D.B. (Elektra Records)
1999 : Nigga Please (Elektra Records)
2001 : The Dirty Story: The Best of Ol' Dirty Bastard (2001, compilation)
2002 : The Trials and Tribulations of Russell Jones (2002)

Après sa mort :

2003 : A Son Unique (TBA)
2004 : J-Love present "Memory of ODB vol.3"
2004 : J-Love present "Memory of ODB vol.3.1"
2005 : Osirus (The official Mixtape) (Sure Shot Recordings)
2005 : The Definitive Ol' Dirty Bastard Story (Elektra Records)
2005 : Free to Be Dirty! Live (Nutech Digital) (compilation)
2009 : A Son Unique
2009 : Message To The Other Side




3 commentaires:

  1. repose en paix frere

    RépondreSupprimer
  2. putain d'enfoirer d'illuminati je les haiiii ces fils de putain !

    RépondreSupprimer
  3. Ouai et puis d'abord c'est surement la CIA qui lui a mit du crak dans son "calment" comme tu dit.
    lol Vous etes juste des tocards de paranos, et lui c'etait juste un junkie.
    Non mais qu'est ce qu'il en ont a cogner des rappeurs serieux?

    RépondreSupprimer