LE CHAT DE LA STREET T.V.

mercredi 30 janvier 2013

NOUVEL ORDRE MONDIAL : Qui sont les Rothschild ? (vidéos)

La famille Rothschild est une famille aux origines juives ashkénazes allemandes et aux nationalités multiples (allemande, française, britannique, israélienne, etc.). Les Rothschild se sont fait connaître depuis le XIIe siècle dans les domaines de la banque et de la finance mais également par leurs nombreuses œuvres philanthropiques, et, à partir de la fin du XIXe siècle, par leur soutien au sionisme.

HISTOIRE

Le patronyme fut adopté par leur ancêtre Isaac Elchanan, qui emprunta son nom de famille à la petite maison étroite qu'il occupait avec sa famille dans la Judengasse (rue des Juifs) de Francfort-sur-le-Main en Allemagne. Le nom Zum roten Schild, c'est-à-dire en français : « À l'Écusson rouge », ou encore « À l'Enseigne rouge », donna ainsi naissance à un nouveau patronyme : « Rothschild ».
Mayer Amschel Rothschild, (né Mayer Amschel Bauer) (1744-1812) va transformer le modeste commerce de prêt sur gages créé par son père en une banque reconnue et va devenir le gérant de la fortune de Guillaume Ier, électeur de Hesse-Cassel. Il aura sept enfants dont cinq fils. Il enverra chacun d'eux créer ou prendre la tête d'une filiale de la banque familiale à Londres, à Paris, à Vienne, à Naples et à Francfort, donnant les cinq branches de la famille. Sa fille ainée se maria avec Benedikt Moses Worms de la dynastie banquière Worms.
Le 29 septembre 1822, l'empereur d'Autriche François Ier éleva au rang de barons les cinq fils du fondateur de la dynastie (leur blason porte cinq flèches qui symbolisent les cinq branches de cette famille), Amschel Mayer Rothschild, ainsi que leurs descendants légitimes masculins et féminins portant le nom de Rothschild, sans distinction de nationalité.
Des mariages entre branches permettront à la famille de garder le contrôle de ses activités. Leur collaboration permettra aux Rothschild de se développer dans plusieurs domaines de l'activité bancaire, leur capacité de financement leur offrant ensuite des opportunités d'investissement. Ainsi au cours du XIXe siècle, ils deviendront d'importants financeurs et actionnaires dans l'exploitation minière et le développement du rail, deux des piliers du développement des économies industrielles en Europe. Les changements à la tête des gouvernements et d'autres événements politiques, jouèrent un rôle, positif ou négatif, sur la fortune de la famille mais trois événements furent marquants : les révolutions de 1848, la grande dépression des années 1930 et la montée du nazisme avec la Seconde Guerre mondiale qu'elle provoqua. Seules les branches anglaise et française existent encore aujourd'hui, les branches allemande, autrichienne et italienne s'étant éteintes.

Les différentes branches


 


Branche autrichienne :

À Vienne, Salomon Mayer Rothschild créa une banque dans les années 1820 et la famille devint rapidement une famille respectée de Vienne conduisant l'empereur à leur accorder un titre de noblesse pour leurs services. Le crash de 1929 impacta l'activité bancaire de la famille, le Baron Louis von Rothschild essayant de consolider alors la Creditanstalt, alors la plus grande banque autrichienne, pour prévenir une faillite. L'anschluss en 1938 conduisit la famille à abandonner ses banques et à fuir le pays. Les palais Rothschild furent confisqués et pillés par les nazis. En 1999, le gouvernement autrichien a accepté de rendre à la famille Rothschild 250 œuvres d'art volées par les nazis et qui se trouvaient dans les musées autrichiens.
Branche italienne :
L'unification de l'Italie en 1861 conduisit à la fermeture de la banque de Naples.
Branche allemande :
Wilhem Carl von Rothschild (1828-1901) fut le dernier Rothschild à exercer le métier de banquier à Francfort. Il n'eut que des filles. Son gendre, Maximilian Benedict von Goldschmidt-Rothschild, mourut à Francfort en 1940.
Branche anglaise :
Installé à Manchester, puis à Londres, Nathan Mayer Rothschild (1777-1836), fondateur de la banque londonienne, aurait fait fortune en étant informé avant tout le monde, par pigeon voyageur, de la victoire anglaise à Waterloo, lui permettant de spéculer. Cette version est aujourd'hui contestée[2].En effet, dès 1814, le général Wellington se voit prêter et envoyer par ce banquier de l'or pour continuer sa guerre en Espagne contre Napoléon. Deux titres de noblesse ont été successivement créés pour la branche anglaise : un premier titre de baronet, puis un titre de baron, tous deux transmissibles en ligne masculine exclusivement. La banque deviendra au cours du XIXe siècle une des principales banques de l'empire britannique. Lionel de Rothschild (1808-1879), le fils de Nathan, financera le gouvernement britannique pour sa prise de participation dans le canal de Suez (4 millions de livres sterling), se lancera, comme la branche française dans le développement du rail. Son fils Alfred de Rothschild sera pendant vingt ans l'un des directeurs de la banque d'Angleterre. La Rothschild Bank financera Cecil Rhodes dans le développement de la British South Africa Company et Leopold de Rothschild (1845-1917) gèrera la compagnie après la mort de ce dernier. Avec la branche française, Rothschild Frères, ils prendront le contrôle de la compagnie minière espagnole de cuivre Rio Tinto et deviendront les principaux actionnaires des mines de diamants de Beers d'Afrique du Sud. D'autres membres de la famille devinrent également des académiciens ou des scientifiques tels Walter Rothschild, zoologiste reconnu qui laissa son nom à différentes espèces (girafe de Rothschild, Petrogale rothschildi).
Le quatrième fils du fondateur de la branche, Nathaniel de Rothschild (1812-1870), né à Londres, déménagea pour Paris en 1850, pour travailler avec son oncle James Mayer Rothschild, fondateur de la branche française. Il acquit en 1853 le château Brane Mouton, un cru bordelais de Pauillac et le renomma Château Mouton Rothschild qui allait devenir un des crus les plus renommés au monde. Ses descendants, dont Philippine de Rothschild, actuelle propriétaire du cru, sont quelquefois rattachés à la branche française.

Branche française :

Elle est créée par James de Rothschild (1792-1868). Il installera la banque rue Laffitte à Paris. Grand collectionneur d'art, passionné de chevaux, de vin et philanthrope, il fera également construire le château de Ferrières. Ses descendants perpétueront la tradition et la renommée de la famille dans la banque mais aussi dans les écuries de course de chevaux, dans les vignobles (James acquiert ce qui deviendra Château Lafite Rothschild dans le Bordelais quelques années après l'acquisition de son neveau Nathaniel), des hôpitaux, des écoles, etc. La branche française soutient l'effort de guerre en 1870 et certains membres combattent en 1914 et 1940. Guy de Rothschild reçoit ainsi la croix de guerre 1939-1945. La famille doit également faire face à l'antisémitisme montant. L'ensemble de ses biens est confisqué par le régime de Vichy et l'occupant allemand, sa collection d'art étant pillée. La banque est relancée à la Libération, elle sera nationalisée en 1981 avec l'arrivée de la gauche au pouvoir. David de Rothschild, fils de Guy, alors âgé de 39 ans, décidera alors de créer une nouvelle banque en France. En 2003, il prend la tête de NM Rothschild, qui rassemble les activités des branches anglaise et française. En 1953, Edmond de Rothschild (1926-1997) crée ce qui va devenir le groupe LCF Rothschild. Son fils Benjamin de Rothschild en prend la direction en 1997. Le groupe est présent dans de nombreux secteurs de la finance, du conseil patrimonial, de la gestion, du conseil, et de l’assurance.
Citation d'Edmond de Rothschild (1926-1997) :
« Un Rothschild qui n'est pas riche, pas juif, pas philanthrope, pas banquier, pas travailleur et qui ne mène pas un certain train de vie, n'est pas un véritable Rothschild ».




par streettv.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire