LE CHAT DE LA STREET T.V.

mercredi 7 septembre 2011

TERRORISME : 11 Septembre 2001 Le Libre Penseur contre Michel Collon, Noam Chomsky... (vidéo)



Nous avons choisi de relayer cet article paru sur le site de Michel Collon, Investig’Action, dans lequel l’auteur évoque les propos du célèbre linguiste et philosophe de gauche Noam Chomsky, et ceux du physicien et essayiste belge Jean Bricmont. 
Soyons clairs : pour ces intellectuels hautement respectables, le "Mouvement pour la vérité sur le 11/9" dont notre association fait partie, et qui est soutenu par un nombre croissant de spécialistes et de professionnels – souvent au risque de leur carrière -, n’a aucune légitimité à remettre en cause la version officielle des événements. Notre action serait une vaste "diversion" qui aurait pour seul effet de détourner l’attention et l’énergie du public des vrais problèmes bien plus graves qui sévissent de par le monde.
Avant de vous laisser lire cet article, nous avons trois remarques :
Premier point : il est dommage que la lettre du Professeur David Ray Griffin publiée en juillet dernier sur le site GlobalResearch.ca et traduite par nous même cette année n’ait pas reçu de réponse, bien qu’elle s’adressait à VOUS.  En effet, M. Griffin demandait explicitement aux tenants de la Gauche s’ils "croyaient vraiment aux miracles auxquels la version officielle fait appel", et il en énumérait neuf. Messieurs Collon, Bricmont et Chomsky, avez-vous seulement lu ce document ?
Deuxième point : comme le détaille patiemment David Ray Griffin dans sa lettre, la véritable diversion qui a permis à l’administration Bush de mettre en place la rhétorique de la "Guerre au terrorisme," repose essentiellement sur le rapport officiel du 11/9, et M. Griffin l’explique ainsi :
"Cette crainte de la diversion a été dirigée contre la mauvaise théorie du complot. Rien n’a distrait davantage les États-Unis et leurs alliés des questions comme celles de l’apartheid mondial, de la crise écologique, de la prolifération nucléaire, et du pouvoir des entreprises, que la "guerre contre la terreur" – avec ses énormes opérations en Afghanistan et en Irak, ses incessantes alertes terroristes, ses histoires d’attaques déjouées, et l’épuisement de nos finances nationales qu’elle a occasionné. Cette soi-disant guerre au terrorisme prend ses racines, aussi bien historiquement que comme justification actuelle, dans le compte-rendu officiel du 11/9. Comme je l’écrivais en réponse à Cockburn dans Le Monde diplomatique (édition norvégienne – NdT) il y a trois ans, "La version gouvernementale du 11 Septembre EST la vraie diversion".
Enfin, troisième point : notre association ReOpen911 publiera une réponse exhaustive à cet article qui, malgré la faiblesse de ses arguments, n’en a pas moins un impact sur l’opinion publique du fait du statut de leurs auteurs.



Chomsky et Bricmont à propos du 11/9 et du « complot »
 
par Michel Collon sur son site Investig’Action, le 28 avril 2011
 
Bush, suivi par Obama, s’est servi du 11/9 pour attaquer l’Afghanistan et l’Irak. La prétendue « guerre contre le terrorisme » a servi à diaboliser les résistances en Palestine et dans le monde arabe, en Colombie et en Amérique latine ; elle a aussi servi à attaquer les droits démocratiques aux USA et en Europe. Pour les autorités, il est bon que les gens ne débattent pas sur ces manipulations, mais se limitent à discuter sans fin sur l’effondrement des tours de New York.
 
Dès le départ, Investig’Action a choisi de ne pas travailler et de ne pas publier sur le 11 septembre. Pourquoi ? Parce que, pour se faire une opinion solide et valable sur tous les aspects de cette affaire, il faudrait travailler longtemps. Nos moyens étant limités, nous préférons consacrer ce temps à des questions qui nous semblent plus importantes.
 
Exceptionnellement, nous diffusons cet article qui permettra de comprendre notre décision. Noam Chomsky et Jean Bricmont expliquent pourquoi le mouvement anti-guerre devrait plutôt rassembler ses forces à dénoncer et éclairer des complots et des stratégies incontestables.
 
Bush, suivi par Obama, s’est servi du 11/9 pour attaquer l’Afghanistan et l’Irak. La prétendue « guerre contre le terrorisme » a servi à diaboliser les résistances en Palestine et dans le monde arabe, en Colombie et en Amérique latine ; elle a aussi servi à attaquer les droits démocratiques aux USA et en Europe. Pour les autorités, il est bon que les gens ne débattent pas sur ces manipulations, mais se limitent à discuter sans fin sur l’effondrement des tours de New York.
 
Le site michelcollon.info appelle tous ceux qui le peuvent à nous soutenir pour développer la contre-information sur les causes réelles des guerres et sur les médiamensonges qui les entourent.
 
Michel Collon et l’équipe Investig’Action


source : ReOpen911.info




Vidéo Le Libre Penseur





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire