LE CHAT DE LA STREET T.V.

samedi 3 mars 2012

SIONISTE : " LE VOILE EST UNE INVITATION AU VIOL" BERNARD HENRY LEVY

Le propos était passé inaperçu. A l’occasion d’une enquête bientôt mise en ligne et consacrée au communautarisme politico-religieux de Bernard-Henri Lévy, Oumma a découvert un commentaire singulier de l’écrivain.


C’était en octobre 2006 : lors d’un entretien accordé au quotidien britannique The Jewish Chronicle, BHL a réagi avec vigueur à la proposition controversée de Jack Straw, ex-ministre du gouvernement Blair et partisan du dévoilement des femmes musulmanes, notamment celles arborant le niqab. Sur ce sujet, Bernard-Henri Lévy semble tout à coup, d’après le journaliste du JC, « s’animer » :

« Jack Straw aborda un point essentiel. Il n’a pas dit qu’il était contre le voile. Il a dit qu’il était plus facile, beaucoup plus confortable, respectable de parler avec une femme au visage nu. Et, sans le savoir, il cita Levinas, qui est le philosophe du visage. Levinas dit qu’en observant le visage de votre interlocuteur, vous ne pouvez pas le tuer, vous ne pouvez pas le violer, vous ne pouvez pas le violenter. Donc, quand les musulmans disent que le voile consiste à protéger les femmes, c’est le contraire. Le voile est une invitation au viol ».

La question du foulard islamique continue de faire débat dans l’Hexagone, particulièrement au sein du Sénat. Ses détracteurs issus de la classe politique n’ont, pour autant, pas encore usé de la métaphore outrancière de Bernard-Henri Lévy. A ce jour. Quant à Nafissatou Diallo, victime présumée de Dominique Strauss-Kahn, elle aura beau se plaindre d’avoir été « violentée », voire « violée », peu importe : comme lui rappellera BHL, l’ami loyal de DSK, son « visage découvert » ne constitue certainement pas « une invitation au viol ».

source : oumma.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire