LE CHAT DE LA STREET T.V.

jeudi 12 avril 2012

SANTÉ: PHTALATE DANS DES MILLIERS DE PRODUITS EN FRANCE

BISPHÉNOL A
Le bisphénol A est un œstrogène synthétique, utilisé notamment dans la fabrication d’un plastique dur transparent, le polycarbonate, que l’on trouve dans de nombreux produits de consommation comme les bouteilles d'eau et les biberons. On retrouve également du bisphénol A dans les résines époxy, utilisées comme couche protectrice dans les boîtes de conserve métalliques pour aliments et boissons. Sa toxicité potentielle est, depuis des mois, au centre d'une vive controverse scientifique et sanitaire en Amérique du Nord et en Europe.



À PROPOS DU BISPHÉNOL A
Au Canada : le principe de précaution
Six mois après avoir classé le bisphénol A comme substance dangereuse, le Canada est devenu, le 18 octobre 2008, le premier pays à en limiter l'utilisation. Des précisions sur le site du gouvernement canadien...
• Un point de vue qui se veut rassurant : celui des industriels américains, européens et japonais sur le site bisphenol-a.org (en anglais).
• “Bisphenol A in Plastics: is it making us sick? A hazard of modern living - A consumer guide”, une brochure (PDF) éditée par l’Alliance pour la santé et l’environnement/Friends of the Earth.
• “The Prague declaration on endocrine disruption”, une déclaration lancée en en 2009 par des scientifiques sur les perturbateurs endocriniens : état des lieux des connsaissances et mesures préconisées à lire (en anglais) sur le site Our Stolen Future.


PHTALATES
Les phtalates sont des additifs utilisés couramment dans les matières plastiques et d’autres matériaux, principalement pour les rendre souples et flexibles. Utilisés depuis 50 ans, ils sont produits, de nos jours, à raison de trois millions de tonnes par an. Ils sont présents dans de nombreux produits de consommation. Les cosmétiques sont le deuxième domaine d’utilisation des phtalates où ils sont notamment incorporés comme agents fixateurs afin d’augmenter le pouvoir de pénétration d’un produit sur la peau. Ils peuvent également être présents dans les produits pour automobile, les revêtements pour les planchers et les murs, les isolants pour câbles et fils souples, les matériaux médicaux, les jouets et produits destinés aux enfants, les emballages alimentaires, etc. En France, l’équipe du professeur Habert a démontré très récemment, le 23 septembre 2008, que les phtalates mettent en danger le système reproducteur masculin chez l’homme.

À PROPOS DES PHTALATES
• Des précisions sur l'étude menée par l'équpe du Pr. Habert sur le site du magazine Viva.
• L’INRS fait le point sur une brochure téléchargeable sur son site (PDF).
• Le point de vue des industriels sur phtalates.info.

DISTILBÈNE
Massivement prescrit dans les années 1950 à 1980, le Distilbène est le nom commercial du diéthylstilboestrol (DES), une hormone féminine de synthèse, c’est-à-dire un œstrogène chimique. Vendu comme un médicament miracle censé prévenir les fausses couches, le Distilbène a été donné à plus de six millions de femmes. Les bébés exposés, principalement les filles, ont développé à l’âge adulte des malformations de l’appareil reproducteur, parfois même des cancers. Pour la première fois, les scientifiques réalisaient les effets à long terme d’une molécule chimique : ce sont les mères qui ont pris le Distilbène et ce sont leurs enfants qui en ont été les victimes.

source: arte.tv/fr  



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire