LE CHAT DE LA STREET T.V.

vendredi 15 juin 2012

SANTÉ PUBLIQUE: LE DIESEL EST CANCÉRIGÈNE POUR L'HOMME !!!



"Les preuves scientifiques sont irréfutables et les conclusions du groupe de travail ont été unanimes : les émanations des moteurs Diesel causent des cancers du poumon", déclarait hier le docteur Christopher Portier, directeur du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC, créé en 1965 et basé à Lyon), l'agence pour le cancer de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En classant les émanations des moteurs Diesel dans le groupe 1 des "substances cancérogènes", et non plus dans le groupe 2A des "substances probablement cancérogènes, le groupe d'experts scientifiques (1) déclare clairement la guerre aux constructeurs automobiles.

Une plaie métastasée
Et d'enfoncer le scalpel dans la plaie des métastases en ajoutant : "Le groupe de travail a découvert que ces gaz d'échappement de diesel sont non seulement une cause de cancer du poumon, mais ils sont associés à un risque accru de cancer de la vessie." Ces experts, qui disent avoir pris leur décision à l'unanimité et s'appuyer sur des preuves scientifiques "convaincantes", ont par ailleurs appelé les populations à réduire autant que possible leur exposition à ces gaz d'échappement. "Étant donné l'impact des particules émises par le diesel, l'exposition à ce mélange de produits chimiques doit être limitée à travers le monde", ajoutait Christopher Portier. Et de rappeler que dès 1988 le CIRC avait classé les émissions des moteurs Diesel parmi les "cancérogènes probables" pour l'homme (groupe 2A).

Les constructeurs sur le qui-vive

Ce rapport de l'OMS (2) sème la consternation dans l'industrie automobile. Ainsi, la porte-parole de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) s'est déclarée surprise par l'annonce, ajoutant que l'industrie automobile devrait "étudier les données de l'enquête dans le moindre détail." Pour Allen Schaeffer, directeur général du Diesel Technology Forum, basé à Washington, "Les véhicules diesel de nouvelle technologie, qui utilisent des carburants à très faible teneur en soufre, des moteurs dotés de la technologie la plus performante et de systèmes de contrôle des émissions sont proches de l'émission zéro en oxydes d'azote, en hydrocarbures et en particules." Et d'ajouter que les fabricants de moteurs Diesel, les équipementiers, les raffineurs et les fabricants de technologies de contrôle des émissions avaient investi des milliards de dollars dans la recherche sur les technologies et les stratégies de réduction des émissions.

Le moteur essence accusé lui aussi

L'industrie automobile n'est pas pour autant sauvée par le moteur à essence, car, ailleurs, le groupe de travail a conclu que les gaz d'échappement de ces moteurs étaient "peut-être cancérogènes pour les humains (groupe 2B), un classement sans changement depuis la précédente évaluation en 1989" (lire : Pourquoi le Diesel pollue). Faudra-t-il un jour interdire purement et simplement l'automobile autre qu'électrique ? L'annonce de la commercialisation de la Smart "e" tombe à point nommé ! (lire par ailleurs : Smart électrique : 18 910 euros sans la batterie !)


source: lepoint.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire