LE CHAT DE LA STREET T.V.

dimanche 29 juillet 2012

PALESTINE: UN ACCORD ENTRE ÉGYPTIENS ET GAZAOUIS

L’Égypte appliquera une nouvelle politique sur le passage frontalier de Rafah à l’entrée de la bande de Gaza, et les habitants de Gaza vont bénéficier de changements dans les procédures de passages comme dans leur durée, a déclaré Ismail Haniyeh, le premier ministre du gouvernement dirigée par le Hamas dans la bande de Gaza.

Le mouvement Hamas est l’héritier direct de la branche gazouïe des Frères Musulmans. L’unité des points de vue entre Haniyeh [à g.], le Premier ministre palestinien, et Morsi, le Président égyptien, est une parfaite illustration de la "profondeur stratégique" gagnée par le mouvement de la résistance islamiste et palestinienne dans Gaza depuis l’élection de Morsi à la présidence égyptienne - Photo : Reuters

S’adressant au journal Palestine basé à Gaza et affilié au Hamas, après une réunion avec le président égyptien Muhammad Morsi, Haniyeh a déclaré que le passage frontalier fonctionnerait 12 heures par jour, de 9 h à 21 heures.

De plus, le nombre des voyageurs sortant de l’enclave assiégée pourra s’élever à 1500 par jour, et tous ceux arrivant de l’étranger pourront entrer. « Soixante pour cent des citoyens de Gaza placés sur la liste noire par l’Égypte [de Moubarak] et interdits d’entrée ont été retirés de la liste, » a ajouté Haniyeh.

En outre, a-t-il dit, un accord a été conclu selon lequel tout citoyen palestinien qui arrive en Egypte à partir d’autres pays se verra accordé un visa de 72 heures, afin d’organiser son voyage et d’éviter d’être refoulé.
La crise de l’électricité a également été abordée.

« Trois grandes étapes seront suivies pour résoudre la crise de l’énergie en commençant par une augmentation de la quantité de carburant livrée à l’usine électrique de Gaza, simultanément avec l’augmentation de capacité du réseau électrique entre l’Égypte et Gaza pour passer de 22 à 30 mégawatts. Après cela, un gazoduc sera construit pour fournir du gaz naturel égyptien à l’unique centrale électrique dans le territoire côtier. Puis la bande de Gaza sera connectée à la grille énergétique arabe commune, connue sous le nom de la grille numéro 8. »

Haniyeh et Morsi ont aussi discuté de la réouverture du consulat égyptien dans la ville de Gaza, fermé depuis l’offensive militaire israélienne sur la bande de Gaza.

Haniyeh a laissé entendre qu’il avait discuté avec Morsi la question des tunnels de contrebande sous la frontière avec l’Égypte.

« Les tunnels sont un phénomène temporaire apparu lorsque les Palestiniens ont perdu tous leurs moyens de survie. Ils les ont utilisé pour répondre à leurs besoins, et c’est leur droit naturel. Mais si le siège de Gaza est terminée, ces tunnels seront inutiles. »

source: soutien-palestine.blogspot.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire