LE CHAT DE LA STREET T.V.

mercredi 28 novembre 2012

MONDE : L'ONU CHERCHE COMMENT CONTROLER INTERNET


La semaine prochaine, les Nations Unies Union internationale des télécommunications se réuniront à Dubaï pour comprendre comment contrôler l'Internet. Les représentants de 193 pays participeront à cette réunion de près de deux semaine, selon la presse. "La semaine prochaine, l'UIT organise une conférence de négociation à Dubaï, et ces derniers mois ont apporté de nombreuses fuites de propositions pour un nouveau traité. Résolutions du Congrès américain et la plupart des commentaires, y compris dans cette colonne, ont mis l'accent sur ​​les propositions des gouvernements autoritaires de censurer Internet. Sont tout aussi inacceptables les propositions qui ignorent comment fonctionne Internet, menaçant ses opérations en douceur et ouvert ", rapporte le Wall Street Journal. «Avoir l'Internet refaite par des bureaucrates serait comme la remise d'un Stradivarius pour un gorille. L'Internet est constitué de 40.000 réseaux d'interconnexion entre 425.000 itinéraires mondiaux, bon marché et efficace la diffusion de messages et autres contenus numériques entre plus de deux milliards de personnes dans le monde, avec quelque 500.000 nouveaux utilisateurs par jour. ... "Propositions pour le nouveau traité UIT s'élever à plus de 200 pages. Une idée est d'appliquer les règles de l'UIT téléphoniques longue distance à l'Internet en créant une règle «expéditeur-parti-payeur». Les appels internationaux comprennent des frais supplémentaires à partir du pays d'origine de la compagnie de téléphone locale à la réception. En vertu d'un émetteur-payeur, aux États-Unis des sites web paierait un réseau local pour chaque visiteur d'outre-mer, des entreprises efficacement taxer comme Google et Facebook. L'idée est techniquement impossible, car contrairement aux réseaux de téléphonie, l'Internet ne connaît pas de frontières nationales. Mais autoritaires poussent la taxe, en espérant que leurs citoyens seront coupés de sites américains qui décident de visiteurs étrangers sont trop chers pour servir. "

source : banoosh.com 
Google traduction

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire