LE CHAT DE LA STREET T.V.

lundi 18 février 2013

FRANCE : Boulevard Voltaire un nouveau site ou l'islamophobie a la parole (audio)

 

Voici un article du journal libération sur la création d'un nouveau quotidient sur le net "boulevard Voltaire" Un article élogieux qui souligne que le fonctionnement du site ce fait sans le moindre soue publique ou venant de la publicité mais ce qu'il ne décrit pas c'est l'idéologie de l'un des créateurs de ce site. Robert Menard, lui qui défend son patron Edouard de Rothschild sans dire qui est vraiment cet homme. De plus le site "nationaliste" Riposte Laique loue aussi la venue sur le web d'un nouvel allié dans la lutte pour la liberté d'expression. Vaste supercherie ! Car malgré la présence parmi les auteurs de ce site de Pierre Hillard nous retrouvons aussi Robert Redeker qui a fait parlé de lui il y a quelques années. « la religion la plus c**, c’est quand même l’islam ». Il était l'un des premiers islamophobes décomplexés a s'exprimer sur les plateaux télé, celui de Marc-Olivier Fogiel entre autre. Redeker qui est aujourd'hui " membre du conseil d'administration de Reporters sans frontières. " Reporters sans frontières que dirigeait Robert Ménard, la boucle est bouclée ! Il était soutenu par Bernard Henry Levy, menacé de (fausses) fatwas comme aujourd'hui "l'imam" Chalghoumi, qui est devenu le petit protégé d'une grande partie des médias et des hommes et femmes politiques en générale. Les procédés sont toujours les mêmes, même si certains visages changent. 
H.H. S.tv


"Boulevard Voltaire" est «pour l'instant» basé sur le bénévolat de ses contributeurs, selon Dominique Jamet.




Les journalistes Robert Ménard et Dominique Jamet ont lancé lundi un site gratuit d’information et de débats, Boulevard Voltaire, animé par des éditorialistes bénévoles dont les écrivains Vladimir Fedorovski et André Bercoff.

«Deux idées président au lancement de ce site. La première est "liberté", liberté d’expression, de ton, de parole. Le second est "pluralisme" afin de permettre à des opinions qui ne sont pas forcément officielles et autorisées par les grands groupes de presse et les grands partis politiques de s’exprimer», a résumé le journaliste et écrivain Dominique Jamet, interrogé par l’AFP.


«L’une des caractéristiques non négligeables est qu’il est fait sans le moindre argent, sans capital et sans donateur. Pour l’instant les contributions sont bénévoles», a-t-il ajouté. Parmi la trentaine d'éditorialistes de www.bvoltaire.fr, dont seulement trois femmes, figurent les journalistes Michel Cardoze, Eric Brunet et la comédienne Manault Deva.

«Il est évident que le bénévolat n’est pas appelé à durer. L’objectif est que ce site ait du succès et trouve des contributeurs afin de se développer, recueillir des recettes, sans aliéner son indépendance, et atteindre peut-être l'équilibre», a ajouté Dominique Jamet. Le site espère atteindre 100 000 visiteurs uniques «dans un premier temps».
(AFP) "L'incontournable" de la semaine : Édouard de Rothschild, propriétaire de Libération

source :liberation.fr
" Nous ne doutons pas, connaissant Robert Ménard et Dominique Jamet, deux vrais esprits libres, que « Boulevard Voltaire » saura donner un souffle démocratique à la presse quotidienne internet."
  
   



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire