LE CHAT DE LA STREET T.V.

dimanche 24 février 2013

FRANCE : Le gouvernement Hollande plébiscite les extrêmes et les imposteurs ? (vidéo complète)



En février 2013 des représentants ou des amis de l'association sioniste " la Ligue de Défense "Juive", de " Riposte Laïque" un groupuscule d'extrême droite notoirement islamophobe et monsieur "l'imam" Chalghoumi on tenu une réunion au sein même de l'Assemblée Nationale. On peut être choqué de voir une pseudo association de "défense" juive, un groupe d’extrémiste et un imam dans la même salle et surtout avec les mêmes idées, ou presque. Il faut le rappeler la LDJ est interdite aux États-Unis après avoir menacée de mort et extorquée de l'argent a des artistes américains.

Daniel Sibony
La réunion commence par l'intervention de Daniel Sibony.Un discours de haine contre les juifs, contre les musulmans. Seul, pour lui, existe le bon juif sioniste et pro Israël. Nous ne pouvons tirer une citation particulière de ce passage, il est totalement abject et sans aucun fondement. Uniquement de l'islamophobie de la judéophobie.Voici un extrait de " la psychologie clinique " ou l'on peut voir Olivier Douville et Claude Wacjman démontrer que cette théorie ne tien sur aucun argument :

" La conclusion de Daniel Sibony porte sur le rôle qu'il voudrait faire jouer à la psychanalyse dans l’interprétation des conflits internationaux. C'est donc, dans ce champ qu'il a lieu de se positionner. Mais sa méthodologie est-elle convaincante ?
Tout d'abord, dans son texte, l'auteur joue de plusieurs confusions. Premièrement il confond pays arabes et Islam et prétend ue le conflit n'a pas lieu entre deux nationalismes mais entre deux textes sacrés. Deuxièmement, il utilise indifféremment, comme s'ils étaient équivalents, le termes de juifs, sioniste et israéliens. Or les juifs européens, au XIXème siècle et au début du XXème siècle, ont eu de multiples façons d'imaginer leur inscription dans des organisations politiques. Le nationalisme sioniste était alors une idéologie minoritaire, contemporaine des autres nationalismes européens, et violemment critiquée par les juifs orthodoxes de cette époque. Comment démontrer alors que l’État d’Israël est le résultat inéluctable d'un lien symbolique transmis de générations en générations ?
En suite Daniel Sibony présente le sionisme moderne comme le passage à l'acte d'un fantasme de retour sur les lieux de l'origine. [...] 
En dernier lieu, quel est donc ce symptôme pointé par l'auteur ? Je cite : " J'aimerais expliquer ce symptôme intéressant et qui fait masse, celui du groupe des juifs violemment antisionistes." A aucun moment, Daniel Sibony ne cite le discours de ceux qu'il décrit. Ce groupe définit par l'auteur est imaginaire. [...] "
Extrait de Psychologie clinique


Guy Milliere

Deuxième intervenant de cette supercherie Guy Milliere. Un homme qui se dit combattre l'Islam radial. Un Islam radical qui existe mais qui est en réalité créé, mise en avant et même sponsorisé par les "amis" de monsieur Milliere lui qui a soutenu George Bush et a affirmé qu'il y avait des armes de destructions massives en Irak.

"  Dans l'émission Ce soir (ou jamais !) du 27 octobre 2010, Guy Millière affirme que certains documents publiés par le site WikiLeaks prouveraient l'existence d'armes de destruction massive en Irak, et que la prise de contrôle du pétrole irakien n'a jamais été une motivation à mener cette guerre. Selon lui, les compagnies pétrolières américaines ne contrôleraient absolument pas l'or noir irakien.
Guy Millière reprend les thèses communément rencontrées chez les néo-conservateurs américains, notamment en ce qui concerne la France, objet de critiques multiples en relation avec le conflit israélo-palestinien. Guy Millière utilise le néologisme politique de Bat Ye’or « Eurabia » pour décrire l’enracinement de l’islam radical en Europe. "  wikipedia.org

Après le passage de Guy Milliere, une des mères dont le fils a été (peut-être) assassiné par Mohamed Merah. Latifa Ibn Ziaten nous parle, comme elle le ferait surement hors de cette salle, de son enfant parti et de son combat contre l'antisémitisme. Elle nous parle aussi des jeunes de quartiers et de leurs problèmes d’enfermement dans des ghettos a qui elle répond : " Je peut rien faire je suis comme vous. J'ai pas une baguette magique j'ai rien, mais je passerai le message. " Une mère en deuil qui essaye a sa façon peut-être un peut maladroitement d'aider les enfants que les gouvernement français successif on mis au banc de la population. Malheureusement on peut déploré qu'elle soie accompagnée dans ses démarches d'un avocat "juif" comme il aime a s'appeler. Je dirais qu'il soie juif, chrétien ou musulman ne change rien ! Il nous décrit lui même ses idées en nous donnant les différents endroits ou il a travaillé comme la CRIF et c'est cela qui est important.  Il décortique "a sa façon" le drame de Toulouse et la mort de ces enfants et de cet homme de confessions juives mais aussi de trois hommes, qui étaient tous des militaires français. Madame Ibn Ziaten fini par reprendre la parole et termine par dire et répéter que la police la " humilié " et remercier l'armée qui la soutenu dans ces moments difficiles.

Hassan Chalghoumi
Vient le tour de monsieur Chalghoumi plus connu comme "l'imam sioniste" ou "l'imam du CRIF" et non pas des juifs comme il aime a le dire a qui veut bien l'entendre. Il commence par répondre a Daniel Sibony, le première intervenant, sur sa vision de l'Islam en défendant un " Islam des lumières, un " Islam éclairé. " Très jolie début de discours si l'on ne connaissaient pas le parcours de " l'imam sioniste " ami proche de Richard Pasquier président du CRIF sioniste et pro-Israël. Très virulent au sujet des résistants palestiniens. Organisateur de meeting pour des hommes politique de droite comme monsieur Lagarde. Monsieur Chalghoumi se lance dans une attaque en règle contre les sites pro palestiniens comme celui du Collectif Cheikh Yassine, d'Europalestine, ou du site dédié en particulier aux musulmans francophone, le site français Oumma.com. Pour poser ses amis imams et lui-même comme rempart a cette déferlantes d'extrémistes. C'est simple il y a un Islam dépouillé de ses principes, contre un Islam libre comme il a été pratiqué depuis des dizaines d'années par les générations précédentes sans jamais causé de problèmes a la république. Et oui si certains français ne souhaitent pas manger de porc ou de viande non hallal c'est leurs droits et la démocratie, la laïcité est la aussi pour donner aux citoyens la possibilité d'exprimer leurs opinons personnelles dans un cadres publique sans avoir a changer de régime et passer dans un régime dictatorial ! On appel cela le vote !
Et si une majorité de personnes musulmanes ou non soutiennent ce choix et bien il doit être appliqué et dans le cas contraire si il n'est pas accepté par la majorité et bien il ne sera (malheureusement) pas appliqué. C'est ça aussi l'Islam, c'est la démocratie tout simplement ! et chacun sera jugé par Dieu avec ces actes et ses intentions.



Pour finir Monsieur Abitbol qui commence par soutenir H.Chalghoumi et le définit comme un " résistant " Après cette introduction monsieur Abitbol nous explique qu'il voudrait que les lois soient plus répressives a l'encontre de ceux qui ont des idées qui ne correspondent pas a celle de ses alliés et amis. La diffamation, la répression du racisme et de l'antisémitisme sont ses principaux "problèmes" Il aimerait surement que l'on ne puisse plus critiquer Israël, elle qui commet des crimes de guerres tous les jours ! le rapport Goldstone le démontre. Il voudrait aussi surement que personne ne parle de la réelle histoire de la naissance d'Israël des liens entres les premiers sionistes et les nazis.
Bientôt en France on ne pourra plus avoir un avis personnel ? 



Si on oublie madame Ibn Ziaten nous avons devant nous une brochette de ce que peut devenir la France, l'Europe et même le monde a moins court terme. 
La France de François Hollande accueil en son sein ces hommes ? Même si il est clair qu'il y aura toujours des extrémistes de tous bords en France et ailleurs le faites de leurs donner la possibilité de s'exprimer au sein de l'Assemblée Nationale qui est la représentation du peuple est très grave. Est-ce cette France que représentent le socialisme français ? Est-ce cette France que représente le gouvernement Hollande ?  Nous le pensons.

H.H S.tv

La réunion complète







A lire aussi :

- FRANCE : La biographie cachée de Chalghoumi. L'imam sioniste ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire