LE CHAT DE LA STREET T.V.

dimanche 17 février 2013

FRANCE : Chalghoumi, Polony, Pujadas prônent un Islam "light" chez Laurent Ruquier (vidéos)


Voici un rapide décryptage du discours de monsieur Chalghoumi dit l'imam sioniste lors de son passage chez Laurent Ruquier sur France2. Comme souvent depuis quelques temps l'imam sioniste est accompagné d'un "traducteur" une personne capable de "traduire" les idées de monsieur Chalghoumi quand il ne sait pas les exprimer lui même. Nous allons tenter brièvement de comprendre ce que nous disent monsieur Hassan Chalghoumi, Laurent Ruquier et David Pujadas, sans oublier Natacha Polony chroniqueuse chez Laurent Ruquier.

L'entretien, l'interview commence par un florilège de compliments pour "l'imam" Chalghoumi :  
- " Il intrigue " " il force la sympathie parce qu'il est courageux, parce qu'il s'engage " " On a besoin d'imam, de musulmans qui portent la parole parce que c'est devenu un sujet central en France " D.P.

Après quelques minutes de flagorneries Laurent Ruquier rentre dans le vif du sujet en lancent :
- " C'est vrai qu'on vous surnomme "l'imam des juifs" ? " L.R
- " Partout y a pas qu'a Drancy je suis l'imam des musulmans l'ami des juifs oui.[...] Il y avait un accueil formidable coté israélien et palestinien. " H.C

Voici le premier mensonge de cet intervention !! Non monsieur Chalghoumi n'est pas l'imam des juifS !! Monsieur Chalghoumi est l'imam du CRIF. Le CRIF est une organisation sioniste pro-israélienne qui ne représente pas tout les juifs car de plus en plus sont anti sioniste a l'image de Neturei Karta.

Dans la lancée de Chalghoumi David Pujadas nous explique l'importance d'avoir dans le paysage français des hommes comme monsieur Chalghoumi qui "porte la parole " :
 - "On a besoin que d'autres voix comme la sienne s’élèvent en France !! "
- " On mélange trop souvent la religion et la politique, en particulier le conflit au proche-orient. Et ca c'est quelque chose de tres important l'imam Chalghoumi le dit la France les banlieues ne sont pas le miroir du conflit au proche-orient. On est des français on est des voisins on a des religions différentes mais les uns ne sont pas les représentants d'Israël et les autres de la Palestine. Ici c'est la France "
 - " Y  a quelque chose qui m'a frappée quand j'ai été a Drancy. Hassan Chalghoumi vient me serrer la main et qu'est ce que je vois immédiatement, deux gardes du corps a ses cotés. Ce sont les imams qui tiennent ce discours la celui d'un Islam dans la république et Islam de France. Ce sont ceux qui portent ce message qui sont menacés se sont ceux qui portent ce message qui ont du mal a parler. C'est quand même très choquant ... "
D.Pujadas

Plusieurs choses a dire sur cette intervention de monsieur Pujadas et pourtant nous ne ferons qu'un bref décryptage de son discours qui on peut le croire est modéré mais qui ne l'est pas du tout en réalité. La majeur partie des femmes et hommes politiques, des journalistes, des présidents d'associations, etc... ne préfèrent pas se mêler du "conflit" israélo-palestinien. Par objectivité nous parlons plutôt de génocide, d’expropriations, de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité d'un État sioniste israélien comme nous le rappel entre autre le tribunal Russel. Monsieur Pujadas termine par un enorme mensonge !! Oui le pseudo imam Chalghoumi est entouré de garde du corps payés par le contribuable français mais non il n'est pas en danger !! Monsieur Chalghoumi a plusieurs fois porté plainte pour des actes de malveillances, de violences, etc mais a l'exception d'une plainte aucune de ses démarches judiciaires n'a aboutit. On peut lire dans le livre de Farid Hannache que tout cela est totalement faux !! Et le faite que monsieur Pujadas nous explique la triste et difficile vie de "l'imam de Drancy" avec une voix presque sanglotante ne suffit pas a faire oublier la vérité du personnage. : 
" Dans son livre « Islam & Sarkozy : des hypocrisies explosives » (www.sarkozyislam.fr), l’ancien nègre et conseiller de Chalghoumi, Farid Hannache, qui se dit repenti et qui m’a beaucoup aidée dans cette enquête, dévoile et détaille l’arnaque Chalghoumi.
Exemples :

Simulation d’agression par l’intendant de la mosquée (ancien vendeur de beignets imposé par Lagarde). Dates des meetings et diners organisés à l’intérieur de la mosquée pour honorer les conseillers de Sarkozy ou Guéant. Relation d’otage ou de supplétif avec 2 officiers des RG (STR 93). Recrutement par Le Cherche Midi pour lui faire écrire un livre contre le fascisme vert intitulé « Je suis Imam, j’aime la République et je rejette les extrémistes »" Lire la suite ICI



Nous passerons brièvement sur le passage " Tunisie " et le père de monsieur Chalghoumi qui d'après lui criait "vive la république, vive la patrie". Mais quand on connait la Tunisie des 30 dernières années on sait qu'il n'y avait aucune république en Tunisie mais plutôt une dictature.
- " Comme je l'ai expliqué dans mon livre  depuis mon enfance je suis d'origine tunisien. Mon père il dit pas ALLAH ou akbar. ALLAH ou akbar c'est pendant la prière. Il dit " t'ahya l'waten " vive la patrie vive la république. Et c'est ça le mot qu'il a répété pendant..Et moi je trouve que ça c'est très important qu'on donne la confiance a nos concitoyens qu'ils soient musulmans ou autres. " 
H.Chalghoumi

Comme a son habitude sur le plateau de Laurent Ruquier les deux chroniqueurs prennent la paroles au boue de quelques minutes. Natacha Polony, qui parfois a de très bonne analyse sur la situation économique mondiale, le groupe Bilderberg entre autre nous montre un tout autre visage. Celui d'une France qui rêve de voir une Islam invisible sans ramadan, sans voile, sans hallal comme elle le dit juste après  :
- " Vous êtes l'imam parfait, l'imam qu'on aime [...] votre discours qui nous nous plaie [...] la question c'est comment vous allez être écouter par ces jeunes dont vous parlez [...] dans leurs têtes vous êtes identifié au pouvoir au média non seulement aux juifs mais aussi au CRIF un aspect politique de la communauté juive. Est-ce que vous vous sentez efficace ? " 
N.Polony

Après avoir répondu brièvement a la question de Natacha Polony, monsieur Chalghoumi se lance dans une diatribe contre les parents musulmans qui celon lui abandonnent leurs enfants pour certains et les autres se plaignent de ne plus les voirs car embrigadés par des groupes islamistes terroristes. Rien que ça !!
- " [...] aussi on s'adresse au parents qu'on laisse nos enfants sur les sites internet recruté d'une manière ou d'une autre.[...] De parler de dire mon fils regardez comment il est devenu, il m'interdit la télé il m'interdit ca il m’interdit ca. Et d'autres leurs enfants qui sont même parti ailleur [...] la priorité comme je dit c'est pas de construire au bled, ou la voiture ou les vacances mais c'est les enfants. [...] " 
H.Chalghoumi


 Nous pouvons comprendre dans cette intervention de David Pujadas que pour lui un bon Islam c'est un Islam ou les gens ne vont pas a la mosquée ? Une forme d'Islam light ?
- " Vous avez prononcez la bonne parole. La majorité silencieuse nous ne nous laisserons pas impressionner parce que ceux qui sont le plus extrémistes crient le plus fort. C'est vrai qu'il y a une majorité de musulmans mais pardon c'est une évidence de le dire qui vivent bien en France. La majorité ne va pas la mosquée d'ailleurs comme la majorité des catholiques d'ailleurs. "
D.Pujadas


- " Les gens n'imagine pas le courage qu'il faut avoir et ce que c'est que d'être l'imam Hassan Chalghoumi. [...] Rien que le faite de faire entrer des juifs dans sa mosquée certains ne lui pardonnent pas ! "
Tristane Banon

- " 2010, est-ce que vous croyez que quand je prend de dire je soutien cette loi, pour moi le voile intégral n'a rien avoir a l'Islam. [...] Imaginez 6 mois de manifestations du voile intégral jusqu'au juif le salop le collabo le traitre [..] Rentrer deux fois chez moi saccager ma maison. [...] "
H.Chalghoumi

Comme nous l'avons vue les accusations de saccage de monsieur " l'imam " sont fausses  encore une forme de victimisation. Victimisation qui a été le fil conducteur de cette interview ponctuée de mensonges successifs. Lorsque monsieur Chalghoumi parle des manifestations devant la mosquée de Drancy il oublie de préciser que la plus grande partie de son équipe de l'époque a démissionné. Qu'une caméra avait été retrouvé cachée dans la salle d'ablution des hommes de la mosquée de Drancy. Deux faits qui permettent a eux seul de discréditer monsieur Chalghoumi. Voici une vidéo qui le démontre.




- " Faut expliquer que l'imam est contre qu'un fonctionnaire dans l'administration française  républicaine puisse porter le voile "
L.Rukier
 -  " C'est clair c'est une loi avant d'être contre ou pour c'est déjà une loi. " (petit rire)
H.Chalghoumi
- " Mais vous êtes daccord avec ça ? "
L.Rukier
- " Oui absolument biensûre. En même temps j'étais pas daccord avec la loi de 2004 sur le porte du voile a l'école. Pourquoi ? pour éviter le communautarisme. Depuis cette loi y a de plus en plus d'école privé...privé vous savez très très bien ce que je pense..dans une grande majorité on commence a les perdre. "
H.Chalghoumi


En quelques mots monsieur Chalghoumi nous expose sa vision de l'Islam. Islam tronqué de certains de ses principes comme le port du foulard par les musulmanes ou comme le propose madame Polony l'interdiction de manger du porc, faire le ramadan (pour ceux qui le peuvent) qui sont des actes prosélytes pour madame Polony. :
- " On a un véritable problème qui concerne toutes les religions. On est dans une époque ou se sont les interprétations les plus simplistes et les plus ritualistes qui s'imposent. On le vois avec l'Islam. C'est a dire on vois apparaitre de plus en plus le Hallal des références qui sont une façon de montrer qu'on est musulman. Comment vous contrez ça ? Parce que la pratique généralisée du ramadan, du hallal les choses comme ça qui affichent l'identité [...] qu'est-ce que vous proposez pour lutter contre cette carence identitaire ? et de cette inculture ? 
N.Polony

Donc d'après madame Polony appliquer les principes de sa foi est une forme d'inculture ? Il faut peut-être rappeler a madame Polony que les principes fondamentaux de civilisations pluri-millénaires sont basées sur ses religions tant décriées aujourd'hui et que l'Histoire le démontre... Nous finirons par quelques paroles de monsieur Chalghoumi qui décrivent sont "attachement" a la France et aux principes qui on fait de la Turquie ce qu'elle est. C'est a dire un ex-pays musulman ou les femmes n'avaient pas le droit de porter le foulard par exemple. Mais aussi l'amalgame qui est fait a la toute fin de l'interview entre islamiste et terroriste. Pourtant un islamiste c'est juste une personne qui pratique l'Islam comme un pianiste n'est qu'une personne qui pratique le piano. Alors pourquoi un tel amalgame ? Nous le verrons dans de prochains articles. Simplement, le but est de confondre islam(iste) et terror(iste) pour que la religion musulman, l'Islam, soie vue par la majeur partie de la population française et mondiale comme une menace, un danger très important. Amalgame que fait aussi wikipedia.com par exemple.
L'islamisme est un courant de pensée musulman, essentiellement politique, apparu au XXe siècle. L'usage du terme depuis sa réapparition dans la langue française à la fin des années 1970 a beaucoup évolué1,2. Il peut s'agir, par exemple, du « choix conscient de la doctrine musulmane comme guide pour l’action politique »3 - dans une acception que ne récusent pas certains islamistes - , ou encore, selon d'autres, une « idéologie manipulant l'islam en vue d'un projet politique : transformer le système politique et social d'un État en faisant de la charia, dont l'interprétation univoque est imposée à l'ensemble de la société, l'unique source du droit »4. C'est ainsi un terme d'usage controversé.
Pourtant il n'en reste pas moins qu'en réalité un islamiste est a la base une personne qui pratique l'Islam tout simplement. 


- " Pour les relations entre État et religion si il y avait un modéle idéal le quel serait-il ? Vous répondez la Turquie ? C'est le modèle le plus harmonieux vous dite ? "
L.Rukier
- " Pour moi oui !! Paraport au pays arabes et musulmanes. La Turquie, la séparation  de l’État et de la religion [...] les minorités religieuses sont protégés,  la femme et la dignité en générale..[...] Pour moi c'est un exemple mais c'est pas un exemple parce que se sont des frères musulmans et je suis anti frères musulmans. Un meilleur exemple pour moi c'est clair et net c'est la France. [...] Vous croyez qu'elle (la Turquie) c'est inspirée d’où ? De Medine ? (rire en coin) Non la Turquie c'est inspirée de la France c'est clair. "
H.Chalghoumi

- " Est-ce que vous pensez que des islamistes éclairés sa existe  ? "
N.Pologny

- " Je préfère dire des musulmans modérés. " 
H.Chalghoumi









A lire aussi :

- FRANCE : La biographie cachée de Chalghoumi. L'imam sioniste ?

H.H. S.tv 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire