LE CHAT DE LA STREET T.V.

mercredi 13 mars 2013

PRINTEMPS ARABE : Freedom Housse. 200 blogueurs engagés pour déstabiliser l'Algérie ?

La chef du parti des travailleurs algérien, Louisa Hanoune a révélé lors d’un rassemblement populaire Dimanche à Annaba, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, qu’une société américaine privée recrute plus de 200 jeunes algériens résidant en Tunisie pour les utiliser dans le prochain épisode du printemps arabe prévu bientôt en Algérie.
 
Parti des travailleurs algérien :
des blogueurs entraînés par la CIA en Tunisie
Elle a ensuite confirmé la présence d’autres organisations non-gouvernementale appartenant au service de renseignements américains qui œuvrent pour la déstabilisation de l’Algérie, profitant des conditions socio-économiques difficiles des régions du sud de l’Algérie où l’on assiste à l’effervescence de slogans étranges appelant à la sécession du sud de l’Algérie.
Selon le quotidien algérien alFajr, il semble que le Mouvement de la Renaissance travaille en coordination avec la société américaine Freedom House pour recruter 200 jeunes blogueurs algériens et les faire activer sur des sites de réseaux sociaux ou organiser des forums dénonçant une soi-disante crise en Algérie voire un rétrécissement des libertés dans le pays.
Le tout encadré dans un programme baptisé " nouvelle génération de militants pour la démocratie en Algérie" : un programme qui vise à déstabiliser l’Algérie, supervisé dans les coulisses par le ministre algérien des droits de l’homme et cadre au mouvement de la Renaissance, Samir Dilo.

Samir Dilo
 Le quotidien alFajr dévoile la tenue d’une session de formation à la désobéissance civile, parrainée par le Mouvement de la Renaissance, en collaboration avec Freedom House*.
Or, la branche de cette organisation en Algérie est dirigée par Abdul Razzaq , le vice-président du Mouvement de la société pour la paix, un mouvement qui est la représentation algérienne des Frères musulmans.
Le nombre de blogueurs algériens impliqués dans ce programme est de 200, travaillant à déterminer les restrictions sur les libertés en Algérie et à définir les besoins sociaux de la population. Certains ont pour mission de documenter les événements de la décennie noire en Algérie et les abus de pouvoir pendant les années 90.


source : legrandsoir.info

Capture d'écran du site freedomhousse.org


 REMARQUE : 

* Freedom House est une organisation à but non lucratif. Elle est financée majoritairement par le gouvernement des États-Unis, et son siège est situé à Washington, D.C. Elle possède des bureaux dans une douzaine de pays, dont l'Ukraine, la Hongrie, la Serbie, la Jordanie, le Mexique, et plusieurs pays en Asie centrale.
Elle est dirigée par un « conseil d'administration », qui est décrit comme composé de « chefs d'entreprise et dirigeants syndicaux, d'anciens membres de gouvernement, de scientifiques, d'écrivains, et de journalistes ». Bien que certains membres soient nés en dehors des États-Unis, et que de nombreux membres aient fait partie de groupes internationaux, ils résident tous aujourd'hui aux États-Unis. Elle ne s'identifie ni avec le parti américain Démocrate, ni avec le parti Républicain. Le conseil est actuellement sous la présidence de Peter Ackerman. Ce dernier a succédé en septembre 2005 à l'ancien directeur de la CIA, James Woolsey. Parmi les membres importants ayant fait partie du conseil on peut citer : Steve Forbes, Samuel Huntington, Azar Nafisi, Farooq Kathwari, P. J. O'Rourke, Mara Liasson, et Mark Palmer, Kenneth Adelman, Donald Rumsfeld, Paul Wolfowitz, Otto Reich, Jeane Kirkpatrick, Zbigniew Brzezinski, et Malcolm Forbes Jr.

 Selon la Freedom House elle-même :

« Freedom House est une organisation non gouvernementale indépendante qui aide au développement des libertés dans le monde. La liberté n'est possible que dans un système politique démocratique où les gouvernements sont responsables devant leur propre population ; où la loi est respectée ; et où les libertés d'expression, d'association, de culte et le respect des droits des minorités et des femmes sont garantis. »
« La liberté est fondée sur les actions d'hommes et de femmes courageux et engagés. Nous aidons les initiatives civiques non violentes dans les sociétés déniant les libertés ou menacées, et nous nous opposons aux idées et forces qui mettent en cause le droit qu'à chacun d'être libre. Freedom House fonctionne comme un catalyseur pour la liberté, la démocratie, et l'ordre selon la loi au travers de ses analyses, conseils et actions. »
Freedom House déclare également que « Nos divers conseils d'administration sont unanimes pour dire que la prédominance américaine dans les affaires internationales est essentielle pour la cause des droits de l'homme et de la liberté ».
source : wikipedia.org

Voila ce qu'est la Freedom House une association présidé par les pires criminels de guerre a l'image de Donald Rumsfeld l'un des instigateurs de la colonisation en Irak de l'assassinas de populations civile innocentes. 
H.H. S.tv







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire