LE CHAT DE LA STREET T.V.

lundi 18 mars 2013

EUROPE : Le parlement juif invite pour sa première réunion un islamophobe pro Bush

 
Les 120 membres du nouveau Parlement Juif Européen, représentant 47 pays de tout l’Europe élargie aux pays de l’Est, ont tenu leur première assemblée générale à Bruxelles les 15 et 16 mai 2012. Cette première session a permis de créer des groupes de travail dans lesquels les parlementaires ont défini les direction dans lesquels ils allaient orienter leur travail.

Le Parlement Juif Européen (EJP) est composé d’hommes et de femmes venant de tout horizon regroupant laïcs et religieux, jeunes et moins jeunes.
Plusieurs groupes de travail ont été constitués:  éducation, relation avec les médias, les réseaux sociaux, combattre l’antisémitisme, Isrl, culture et héritage, affaires étrangères, dialogue politique et culturel avec les Chrétiens et les Musulmans, étudiants et jeunes professionnels.

Après une première journée de travail en groupe, la seconde journée s’est déroulée au Parlement Européen sous la présidence du Docteur Antonyia PARVANOVA. Plusieurs personnalités sont venus apporter leur soutien au Parlement Juif Européen: Frédéric RIES, membre du Parlement Européen, Zeev ELKIN, chef de la nouvelle coalition gouvernementale israélienne, membre de la Knesset, Son excellence Huda NOONO, Ambassadrice du Bahrain aux Etats Unis ainsi que l’Ambassadeur du Bahrain en Belgique.

La session fût consacrée à la crise économique et ses conséquences sur l’extrêmisme, le populisme et l’antisémitisme.
Les professeurs Guy MILLIERE* de l’Universite Paris VIII et Michel HERMANS de l’Université de Liège brossèrent un portrait de la situation économique en Europe et des conséquences qui en découlent tant dans la montée des extrémismes de gauche comme de droite, mais aussi de la montée de l’antisémitisme islamique en Europe de l’Ouest.

La France était représentée par Joël ROCHARD, Raymond BRIEFEL, Roger FAJNZYLBERG, Caroline OHAYON, Yaël MALKA, Jacques-David SEBBAN et Jean-Marc MOSKOWICZ, membres élus au Parlement Juifs Européen.
Depuis son installation le 16 février 2012, le Parlement Juif Européen s’est déjà illustré par quelques actions concrètes:
  • une pétition pour exiger des excuses de la part de Catherine Ashton ayant comparé la tuerie de Toulouse aux enfants de Gaza
  • plusieurs communiqués pour dénoncer des actes antisémites
  • un groupe de parlementaire s’est rendu en Lettonie pour protester contre la marche des anciens Waffen-SS et les commémorations à la mémoire de ces SS

Jean-Marc Moskowicz (traduc google)
Membre du Parlement Européen Juif

Dans le centre de commandement de la politique pan-européens, le juif européen Parlement convoqué pour une deuxième journée ... Au Parlement européen, des débats ont eu lieu sur la crise économique en Europe et son impact sur l'extrémisme, le populisme et l'antisémitisme ... Dr. Antonyia Parvanova, membre du Parlement européen de la Bulgarie, a animé ... Parvanova dit qu'elle et ses collègues sont conscients que la haine gratuite pour les Juifs est toute sa laideur à nouveau des actes de violence, en sentiment anti-israélien et la politique ...

Igor Kolomoisky, le président de l'Union européenne juive, était la lumière qui guide le Parlement première pour les Juifs et les liens de forge avec d'autres dirigeants européens est l'une de ses priorités. Le Parlement européen juif a été modélisé à certains égards, après que le Parlement européen. Ses membres sont élus contraste au sein à la façon dont d'autres dirigeants juifs en Europe sont choisis ce qui est habituellement par ceux à l'intérieur des organisations existantes. Le Parlement européen juif espère que son système peut attirer de jeunes Juifs non affiliés à de nouvelles idées.

Une femme juive de Washington a rejoint réunions du EJP ... mais elle n'est pas un Américain travaillant pour le président Obama ou le candidat républicain Mitt Romney ... Son patron est le roi Hamad bin Isa Al Khalifa de Bahreïn ... Hoodah Nunu est l'ambassadeur de Bahreïn aux États-Unis, une femme juive qui représente son pays musulman. EJP membres ont également exprimé l'espoir qu'ils puissent aider à construire des ponts entre les juifs et les musulmans partout où ils s'affrontent. Collègue de Nunu - l'ambassadeur de Bahreïn auprès de l'UE - ont assisté aux débats. Demain ces nouveaux représentants juifs de l'Europe de retourner à leur pays d'origine après deux jours de partage d'idées, de solutions et de répondre aux vues similaires politiciens.

Jean-Marc MOSKOWICZ (texte originel en anglais)
Membre du Parlement Juif Européen

In the command center of pan-European politics, the European Jewish Parliament convened for a second day… At the European Parliament, panel discussions were held on the economic crisis in Europe and its impact on extremism, populism and anti-semitism… Dr. Antonyia Parvanova, a member of the European Parliament from Bulgaria, moderated… Parvanova says she and her colleagues are aware that baseless hatred for Jews is rearing its ugly head again in violent acts, in anti-Israeli sentiment and in politics…

Igor Kolomoisky, the President of the European Jewish Union, was the guiding light behind the first-ever Parliament for Jews and forging ties with other European leaders is one of its priorities. The European Jewish Parliament was modeled in some ways after the European Parliament. Its members are elected osein contrast to how other Jewish leaders in Europe are chosen which is usually by those inside existing organizations. The European Jewish Parliament hopes its system can attract young, unaffiliated Jews with fresh ideas.

A Jewish woman from Washington joined the EJP’s meetings…but she’s not an American working for President Obama or Republican candidate Mitt Romney…Her boss is King Hamad bin Isa Al Khalifa of Bahrain… Hoodah Nunu is the Bahraini Ambassador to the US, a Jewish woman who represents her Muslim country. EJP members also expressed hope that they can help build bridges between Jews and Muslims wherever they clash. Nunu’s colleague — the Bahraini Ambassador to the EU — attended the panel discussions. Tomorrow these new Jewish reps of Europe will head back to their home countries after two days of sharing ideas, solutions and meeting like-minded politicians.




source : europe-israel.org

REMARQUE :

A propos de Guy Millier* :

 "  Dans l'émission Ce soir (ou jamais !) du 27 octobre 2010, Guy Millière affirme que certains documents publiés par le site WikiLeaks prouveraient l'existence d'armes de destruction massive en Irak, et que la prise de contrôle du pétrole irakien n'a jamais été une motivation à mener cette guerre. Selon lui, les compagnies pétrolières américaines ne contrôleraient absolument pas l'or noir irakien. Guy Millière reprend les thèses communément rencontrées chez les néo-conservateurs américains, notamment en ce qui concerne la France, objet de critiques multiples en relation avec le conflit israélo-palestinien. Guy Millière utilise le néologisme politique de Bat Ye’or « Eurabia » pour décrire l’enracinement de l’islam radical en Europe. "  wikipedia.org


 Le congrès "juif" européen n'a aucune légitimité a exister. Et le nom de cette nouvelle "institution" le démontre, dans une Europe qui se dit laïque ou toutes les religions sont traitées avec égalités comment un parlement juif, chrétien, musulman pourrait exister ? C'est encore une preuve que l'avis des populations n'est pas pris en compte par les "gouvernents" français et/ou européens. Pauvre communauté juive qui est encore mise en avant alors qu'elle n'a rien demandée ! Un musulman qui est sans cesse stygmatisé le comprend d'autant plus que lui aussi l'est jour après jour mais d'une autre façon. Le ton est donné le parlement "juif" européen est dans la ligné d'Israël et de sa politique sioniste pro américaine islamophobe, en la présence de monsieur Millier entre autre.



H.H. S.tv

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire